Profession "candide" ?

Quand il est question d’innover, de se réinventer, de trouver de nouvelles solutions à un problème connu, le designer humano-centré adopte immédiatement une posture particulière appelée “le regard du débutant”. Celle-ci lui permet de changer facilement de perspectives, de poser un œil neuf sur la situation et découvrir ainsi rapidement des opportunités d’innovation dissimulées dans un système devenu si familier qu'on ne le voit plus.


© Aude Simon, Champs-Elysées, peinture digitale, 2022. Ce regard exige d’oublier ce que l’on sait pour embrasser le système complexe avec candeur et curiosité. On imagine aisément les obstacles qui se dressent à l’adoption d’une telle posture par les collaborateurs d’une entreprise car cela implique d'oser ne pas savoir, de questionner les évidences, d'afficher une relative vulnérabilité face à ceux qui ont des réponses. Le questionnement bienveillant, la remise en question et la vulnérabilité affichée ne font pas toujours bon ménage avec nombre de nos environnements professionnels où règnent le savoir, la productivité et l'efficacité et l'évaluation des collaborateurs sur ces même compétences. On tolère le “regard du débutant” chez les nouveaux arrivants ou plus souvent chez celui qui n’appartient pas au sérail mais on le condamne volontiers chez le collaborateur expérimenté. C’est donc la raison pour laquelle, les équipes internes aux entreprises en charge d’innover ou de transformer l'organisation doivent souvent faire appel à des personnes extérieures pour tenir ce rôle de “poil à gratter” ou du “candide”. Reste toutefois à savoir entendre et accepter ce qu'elles disent, avec intérêt et bienveillance. Conserver son regard de débutant même quand on gagne en expertise, un paradoxe de plus avec lequel on doit composer quand on fait profession de la réinvention ou de l’innovation dans nos environnements complexes. Gardons courage !

_________

[Besoin de poil à gratter ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous ! Pour approfondir le principe du regard du débutant, on vous conseille la lecture ou la relecture de La Confiance Créative des frères Kelley, pionniers du Design Thinking et cofondateurs d'IDEO, disponible ici. ]

1 vue0 commentaire